Grèce

Thessalonique et Vergina, ou presque

Aujourd'hui, il pleut, il pleut, il pleut !

J'ai visité (difficilement) Thessalonique, sur 1,5 jours. La ville est classée pour ses nombreux monuments paléochrétiens et byzantins, ce qui comprend surtout des bâtiments religieux. Or ces églises ont toutes des horaires d'ouverture différents : par exemple de 7h à 11h et de 17h à 20h pour l'une, ou de 8h à 14h pour une autre, ou de 8h à 13h et de 16h30 à 18h pour une troisième. Du coup, je n'ai vu certaines que de l'extérieur le premier jour, et il a fallu que j'y retourne le lendemain matin pour les visiter. Ceci dit, c'était globalement très positif.

Mais du coup, je ne suis arrivé qu'au milieu de l'après-midi sur le site suivant, Vergina, un site archéologique. Sauf qu'ici, ils ferment à... 14h30 et je suis arrivé 45 minutes trop tard ! Et aujourd'hui (lundi), c'est jour de fermeture.

Quand je faisais mes achats à Thessalonique, c'était pareil : les magasins ont des horaires tous différents les uns des autres. Certains fermaient à 15h sans rouvrir de la journée, d'autres ferment à midi et ne rouvre qu'à 16 ou 16h30, etc. Après tu comprends mieux que la Grèce aie des problèmes économiques : dès que tu veux faire quelque chose, il te faut plusieurs jours quand en France, en un après-midi, c'est fait !

A propos d'achats, je signale une mésaventure. Ma banque, sans autres formalités, notamment sans m'interroger, à décider d'annuler ma carte bleue actuelle à compter de la fin février et de m'en éditer une nouvelle. En cause, des achats "suspects"... En fait, rien d'anormal, j'ai juste utilisé ma carte en Bulgarie et en Turquie comme d'habitude pour les grosses dépenses incontournables (pleins d'essence et supermarchés). Malgré plusieurs tentatives téléphoniques (de ma mère) et par mail (de moi), aucune possibilité pour revenir en arrière. Du coup, mes parents m'envoient la nouvelle carte par UPS dans une agence de voyage à Athènes, seul moyen que nous ayons trouvé pour sécuriser la transmission.

Au départ je n'avais pas prévu d'aller à Athènes (car j'ai déjà vu l'acropole, seul site de la ville classé à l'Unesco), mais il y a un autre site classé à une quinzaine de kilomètres de la capitale, site que je n'avais pas visité à l'époque. Donc le "détour" par l'agence n'en sera pas un.

J'avais prévu un certain sens de visite des sites de l'Unesco en Grèce, mais vu le temps pourri, je vais modifier mon itinéraire pour aller plus rapidement à Athènes et récupérer la carte avant de remonter dans les zones sûrement enneigées.