Albanie

Début de l'Albanie

Je suis entré hier en Albanie (retrouvant ainsi l'heure de France), tout va bien : le gars que j'avais contacté m'a conseillé un itinéraire sans risque. Car, même si les médias n'en ont pas parlé, l'Albanie a été touchée comme la Serbie et le Monténégro, avec des villages également complètement isolés et ravitaillés par hélicoptère.

Il a fait "très" chaud (15-17°) il y a 2 jours (j'étais en tee-shirt... pendant 2 heures. Après il y avait un peu de vent, et j'ai remis ma polaire). Hier et aujourd'hui, un peu plus frisquet. Mais tout cela est favorable pour que cela passe jusqu'en Italie du nord.

J'ai visité Corfou en laissant ma voiture sur le continent, la traversée en bateau étant assez rapide et la vieille ville assez proche du port. Assez intéressant, mais rien qui ne m'a enthousiasmé.

Le matin où j'ai pris la route pour l'Albanie, mon regard a été attiré par des animaux dans un cours d'eau : après avoir fait marche arrière, j'ai pu prendre en photos de magnifiques ragondins, une mère avec des petits. Première fois que j'en voyais.

En Albanie, j'ai commencé par la visite de Butrint, un site archéologique habité depuis la période grecque jusqu'à la fin du moyen-âge par différentes civilisations. En bref, encore des ruines, et la zone la plus intéressante, une magnifique mosaïque, était recouverte de gravier pour la protéger (j'ai juste pu en voir des photos dans un petit musée). Par contre, le site est au bord d'un lac/marécages/rivière, et il y avait pas mal d'oiseaux, hérons, aigrettes, cormorans, un faucon, ainsi que de magnifiques martins-pêcheurs qui se sont laissés prendre en photos, bien que j'étais assez proche d'eux (5-6 mètres).

Les villages que j'ai traversés ensuite étaient étonnants, avec des maisons à 1 ou 2 étages, beaucoup en arrêt de construction, certaines effondrées, mais les autres avec des couleurs vives variées. Certaines ont un rez-de-chaussée sans murs, il n'y a que des poteaux qui soutiennent les étages habités. Je ne sais pas si c'est volontaire ou par manque de moyens, mais le résultat m'a beaucoup plu.

Aujourd'hui, j'ai visité une très belle ville classée à l'Unesco : Gjirokastra, avec des maisons splendides à 2 étages, le second avec des poutres partant en biais pour soutenir le toit.