De Nancy à Bayreuth en Allemagne

Avant d'atteindre Strasbourg, je me suis arrêté sur l'ancienne route dont j'avais commencé la construction entre Lunéville et Baccarat (une 2x2 voies). Elle est terminée et a été très bien réalisée. Les 4 ponts que j'avais construits il y a environ 9 ans sont en parfait état, j'en suis particulièrement fier.

La visite de Strasbourg a été assez rapide, l'ayant déjà vue même si c'était il y a presque 30 ans. Tout le quartier de la Grande Ile est classé bien que tout ne soit pas d'égale valeur. Le plus remarquable est la cathédrale et son horloge astronomique. Je ne me rappelais pas que la cathédrale était si belle, j'étais très jeune la première fois et manquait sûrement de l'expérience acquise depuis. Malheureusement des travaux étaient en cours sur la place devant l'horloge, avec une zone accessible très limitée et de grands panneaux empêchant de la voir. Je suis arrivé à l'intérieur à 18h01 quand les automates venaient de finir leur mini tour. A 19h il y avait une messe et ils interdisaient l'accès, puis la cathédrale fermait ses portes. Un film de toute la procession est diffusé tous les jours à midi sauf, comme par hasard, le dimanche. Je n'allais pas attendre jusqu'au lundi donc je suis reparti sans avoir vu ce qui est le plus renommé de cette ville, évidemment un peu déçu mais pas tant que cela car le reste était vraiment bien.

Avant de repartir pour l'Allemagne, je me suis souvenu qu'il y avait un peu partout en France des fortifications de Vauban classées à l'Unesco (j'en ai déjà vues quelques unes, notamment l'année dernière celles de Besançon et de Longwy) et que je devais être pas très loin d'une autre. Après vérification, je suis alors descendu près de Colmar pour voir la ville de Neuf-Brisach. Le système de défense mis au point par Vauban est ici très impressionnant car il est l'un des derniers qu'il a imaginé, construit sur un terrain plat ce qui a permis une réalisation parfaitement symétrique. Il ressemble étonnamment aux fortifications que j'ai vues dans le nord-est de l'Italie à Palmanova, construit plus tard.

Église du monastère de Maulbronn Je traverse la frontière, direction le nord jusqu'au monastère de Maulbronn, classé car abbaye cistercienne très bien conservée. L'ensemble fut construit à partir du XII siècle et est composé de nombreux bâtiments intéressants. L'église centrale était en travaux extérieur, mais l'intérieur était ouvert et venait d'être rénové. Très beau mariage du roman et du gothique, cela change du baroque italien ! En faisant un petit tour sur les hauteurs pour essayer de prendre quelques photos globales du monastère, j'ai pu manger des mûres très belles et bonnes.

Sur les bords des routes, on trouve régulièrement de grands champs de fleurs de toutes les couleurs, des champs cultivés où l'on peut soi-même cueillir son bouquet.

Ensuite je visite la cathédrale classée de Spire du XIème siècle, magnifique. Une tour était en travaux, mais le reste était impeccable. La cathédrale est très simple (entièrement de style roman) et harmonieuse. Elle contient notamment une des plus grandes cryptes romanes. Y sont enterrés quelques anciens empereurs allemands.

Puis j'arrive à l'abbaye de Lorsch, du VIIIème siècle, également classée. Pratiquement complètement détruite au cours de l'histoire, il ne reste que 2 bâtiments principaux. Selon des documents, des rois auraient été enterrés là mais les tombes n'ont pas encore été retrouvées (des fouilles archéologiques sont en cours). Charlemagne est venu la visiter. Je n'ai pas de chance, les deux bâtiments étaient en travaux à l'extérieur, avec des échafaudages les masquant presque entièrement. Pour les intérieurs l'un était fermé et l'autre venait d'être restauré, mais j'ai trouvé cela un peu ratée car mélangeant peintures anciennes rafraichies et peintures récentes un peu étonnantes (grands carrés de couleur, colonnes antiques roses ou bleues, fausses frises, etc). Bref, assez déçu.

Un ancêtre du cheval Je suis alors monté près de Francfort pour voir un site classé exceptionnel : le site fossilifère de Messel, un très ancien cratère rempli d'eau avec un fond assez boueux. Il y a 50 millions d'années des animaux et plantes y sont régulièrement tombés et se sont transformés en fossiles qu'on découvre aujourd'hui dans un état incroyable de conservation (pour certains, il y a même le contenu de leur estomac).

On notera notamment des animaux ancêtres des chevaux (à l'époque ils ne faisaient qu'entre 30 et 40 cm au garrot), mais aussi des crocodiles, poissons, serpents, tortues, chauve-souris, oiseaux, insectes, etc.

Le musée sur le site était cher et peu intéressant car avec pratiquement pas de fossiles. J'ai également fait une visite sur le terrain mais c'était totalement inutile car on reste loin des zones de fouilles pour ne pas déranger les scientifiques qui continuent d'explorer les lieux : notre marche avec des arrêts n'importe où n'avait aucun sens, les commentaires du guide auraient pu être fait dans une salle. Mais en revenant au village de Messel, j'ai pu y voir un autre musée : nettement mieux car contenant quelques beaux spécimens (hélas mal mis en valeur car dans des pièces très lumineuses avec de nombreux reflets sur les vitrines). Très bonne note par contre pour le musée d'histoires naturelles de Francfort, avec des fossiles très bien exposés. Il ne contient pas que cela, on y trouve aussi par exemple quelques squelettes originaux de dinosaures et de nombreux animaux empaillés : il y avait par exemple l'animal que j'avais vu en Albanie, ce qui me permet de confirmer que c'était bien des ragondins.

Direction ensuite l'est pour visiter la résidence de Wurtzbourg et ses jardins, du XVIIIème siècle. Le palais est une véritable merveille. Très abîmé lors de la seconde guerre mondiale, il a été magnifiquement restauré. Je noterai en particulier le splendide trompe-l'œil du plafond de l'escalier monumental, la salle d'accès aux jardins, la salle blanche et ses stucs, la salle impériale, grandiose par son architecture, ses peintures et stucs, de très beaux meubles et de magnifiques tapisseries d'époque, mais surtout une salle des miroirs exceptionnelle car les miroirs sont ciselés autour de peintures, l'ensemble recouvrant entièrement la salle. A surtout ne pas rater si un jour vous allez dans le coin.

Les grandes orgues du cloître de Michelsberg J'ai poursuivi vers l'est jusqu'à la très belle ville de Bamberg, presque entièrement classée. J'ai pu y voir de très beaux quartiers et de magnifiques églises, notamment celle du cloître de Michelsberg avec un orgue splendide et une chapelle étonnante mettant en scène de nombreux squelettes (jouant avec des bambins, portant des vieux sur leur dos, voire donnant l'impression de faire des bulles de savon avec une paille !). Et je n'oublie pas la cathédrale dont la ville fête les 1 000 ans cette année, contenant aussi bien des œuvres d'art du moyen-âge que de l'époque contemporaine.

Entre Wurtzbourg et Bamberg à un endroit où je m'étais arrêté pour passer la nuit, j'ai pu voir un chevreuil à moins de 3 mètres de moi : je m'étais caché dans un champ de maïs pour satisfaire mes besoins naturels et il est venu brouter juste à côté de moi, protégé par une légère brise de son odorat. Depuis mon départ, j'ai vu également quelques lapins, des cailles avec toute une ribambelle de petits, de nombreux faucons dont un qui était posé à quelques mètres devant moi et qui est resté à m'observer sans s'envoler, de belles libellules et un gros crapaud.

Arrivé hier soir à Bayreuth, j'ai visité ce matin le magnifique opéra baroque des Margraves, classé à l'Unesco depuis seulement un mois (photos interdites à l'intérieur).

Pendant ce circuit, deux fois je me suis retrouvé sur un des nombreux chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, avec des panneaux indiquant cette destination finale à plus de 2 000 km.

J'ai aussi eu quelques soucis électriques : il a fallu que je répare la prise mâle de mon frigo ainsi que la prise femelle branchée sur ma batterie solaire, qui tous les deux avaient eu un peu "chaud" suite à des mauvais contacts.

Je repars maintenant un peu plus au nord pour la suite de mon périple en Allemagne.